Contact : 06 60 06 39 57 - 09 88 28 78 52 - Nous écrire

Blog

  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2016/05/IMG_0476.jpg
  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2013/07/iStock_000025378801_Small-150x150.jpeg
  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2014/06/Féminitude-recadré.jpg

Newsletter Juin 2020 – Le premier pas

Auteur: Cécile BOUCHER

Date: 09/06/2020

<alt>le premier pas developpement personnel nouvelle aquitaine gahia</alt>

 

Le premier pas

 
Vivre sa vie, 
Ce n’est pas remettre tout en cause.
Ce n’est pas couper, trancher, se séparer.
Ce n’est pas réclamer, vouloir à tout prix.
 
C’est surtout et avant tout revenir à l’essentiel, SOI, vivre ce qui EST dans l’instant et définir ce que nous souhaitons vivre.
 
L’expérience que nous venons tous de vivre sous l’enjeu de « vivre ou mourir », nous a ramenés et nous ramène encore et encore à cela : revenir à SOI, vivre l’instant tel qu’il est.
 
Nous avons tous été sommés de vivre dans l’instant, sans possibilité de fuite : impossible de courir à droite ou à gauche pour ne pas être avec soi, impossible de se quitter en faisant à tout prix, impossible de se déplacer pour être libre. Et, pour certains, cela a même été jusqu’à ne pas pouvoir quitter l’autre pour être libre.
 
Certains s’en sont sentis coincés, eux avec eux,
 
D’autres se sont fait peur, tout seul, seul eux avec eux,
 
D’autres encore se sont réfugiés dans tout ce qui pouvait les faire s’oublier : le ménage, le rangement, la déco, le sport, etc… pendant un temps, et puis …

Certains ont commencé à se rendre compte de certaines choses pour eux, se sont même surpris à être malgré tout en paix, plutôt sereins, malgré tout ce qui se passait autour, ce qui se disait aux informations, entre voisins ou amis, dans leur famille, et à voir le monde, la vie, leur vie, sous un autre angle et les questionnements sont arrivés : « Mais qu’est-ce qu’on veut ? Qu’est-ce que j’ai envie de vivre moi ? Je veux vivre où, dans quel type de monde ? J’ai envie de quoi, moi pour moi, pour mon mari et moi, pour ma femme et moi, pour mes enfants et moi, pour nous tous ? ».

Plusieurs phases, plusieurs mouvements. Des plongeons puis des moments de grâce, ou l’inverse, ou les 2 mélangés.
 
Et il y a eu aussi, et il y a encore, ceux qui n’ont pas pu s’arrêter, obligés de jouer le rôle qu’ils ont choisi : aider l’autre, soigner l’autre, etc… pas le temps de souffler mais en même temps sereins, en risque majeur et sereins, crevés et sereins, ou baignés dans les peurs et les angoisses continuellement mais, quelque part, sereins.
 
Pour réinventer sa vie, créer sa vie, reprendre son pouvoir personnel, il est important de faire la part des choses entre ce qui s’est réellement passé pour nous, ce que  nous avons réellement constaté pour nous et … le reste !
 
Nul besoin d’en arriver à un « ça suffit, j’en peux plus, je n’en veux plus », il y aussi eu des « c’était pas si mal que ça », « ça me plait bien ça ! ». Bref, nous ne sommes pas obligés de plonger au fond de la piscine pour changer des choses pour nous.
 
C’est l’erreur que nous faisons quasiment tous : croire que le changement est forcément énorme, monstrueux, gigantesque, du tout au tout, et que la décision est difficile, lourde, dangereuse, que ce n’est pas une simple et petite décision mais forcément une décision qui casse tout, qui embarque tout, qui détruit tout pour reconstruire après. 
 
Réinventer sa vie, créer sa vie, c’est avant tout faire des constats et identifier, en regardant autrement notre quotidien, notre vie, nos expériences de vie, ce qui nous porte, nous transcende, nous fait plaisir, nous met en joie.
 
C’est constater que nous n’avons pas besoin de remplir nos vies pour être heureux, que nous avons plutôt besoin de définir nos intentions de vie pour les installer ensuite dans notre quotidien, tranquillement, un pas après l’autre.
 
Nul besoin de S’ÉVEILLER ou de SE RÉVEILLER, nous le SOMMES tous déjà. C’est déjà là. Nous l’avons oublié, c’est tout.

Un des moyens de lever cet oubli, c’est de se rappeler qui nous sommes vraiment, c’est se souvenir de nos purs moments de joie et de bonheur, nous avec nous, soi avec soi.
 
Un autre moyen, c’est toucher, imaginer, rêver ce qui nous plait, ce dont nous avons envie, c’est s’autoriser à vivre ce que nous souhaitons vivre, vraiment, au fond de nous, ce dont nous avons profondément envie, c’est s’offrir cette liberté, ce souffle nouveau, au quotidien, dans notre quotidien.
 
C’est ça ré-inventer sa vie.
 
Aucune lutte, aucun combat, juste se laisser vivre ce qui est déjà là, se laisser se souvenir de ce qui est déjà là, puis placer les pas, un pas à la fois, un simple et tout petit pas, comme celui que nous faisons le matin au réveil lorsque nous nous levons, sauf que là nous le faisons en conscience, en pleine conscience de ce que nous souhaitons vivre, nous avec nous-même.
 
Pas plus pas moins : un simple et magnifique petit pas dans notre simple et si magnifique quotidien.
 
Alors, ce serait quoi votre premier pas à vous et pour vous ?
 
 
www.gahia.com

Retrouvez-nous sur Facebook
Retrouvez-nous sur LinkedIn
Suivez-nous sur Instagram
 
 
Déclaration d’activité de prestataire de formation enregistrée sous le numéro 75470130847 auprès du préfet de région Nouvelle-Aquitaine.

Envoyer un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *