Contact : 06 60 06 39 57 - 09 88 28 78 52 - Nous écrire

Blog

  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2016/05/IMG_0476.jpg
  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2013/07/iStock_000025378801_Small-150x150.jpeg
  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2014/06/Féminitude-recadré.jpg

Interview Stéphan Zacharie (Juin 2019)

Auteur: Cécile BOUCHER

Date: 04/06/2019

Stéphan Zacharie Gahia développement personnel stage séminaire retraite spirituelle Savoie

Stéphan

 

Interview de Stéphan Zacharie (juin 2019)

 

Gahia : Bonjour Stéphan, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours ?

Stéphan : Bonjour, je me présente, je me prénomme Stéphan, j’ai 48 ans, je suis marié sans enfant et je vis actuellement dans un village à côté d’Aix-les-Bains en Savoie. J’aime beaucoup les activités au contact de la nature (ballades, ski, vélo, randonnées, me baigner, …) et je viens d’intégrer l’équipe de Gahia pour mon plus grand plaisir. 😊

À première vue, mon parcours est classique et sans problème particulier : une enfance heureuse, une famille aimante, des études réussies d’ingénieur, une carrière dans l’industrie à l’international, un mariage heureux, des amis, etc…

Pourtant, depuis mon enfance, je sentais en moi un manque, un vide qui me rendait profondément triste. Je n’avais pas de raison apparente d’être ainsi, rien dans ma vie ne pouvait expliquer cet état d’être. C’était comme un appel intérieur qui était plus fort à certains moments de ma vie.

Gahia : Qu’as-tu fait face à cet appel intérieur ?

Stéphan : Cela m’a amené pendant plus de vingt ans, en parallèle à ma carrière professionnelle, à découvrir et tester de nombreuses techniques de développement personnel et de pratiques spirituelles. J’ai, par exemple, expérimenté à Barcelone une approche holistique du développement personnel. Je pratique la méditation pleine conscience depuis de nombreuses années. J’ai suivi une thérapie. Je me suis intéressé aux aspects énergétiques en pratiquant le Tai-chi, en apprenant et en réalisant des nettoyages énergétiques de lieux de vie. Je me suis formé aux techniques de communication comme l’énnéagramme. J’ai participé à des stages sur l’éveil par la voix du cœur. J’ai suivi une formation complète en tant qu’accompagnateur d’évolution.

Bref, tout une panoplie de pratiques, expériences et expérimentations pour mieux comprendre ce qui se passait en moi.

Gahia : Et qu’as-tu découvert ?

Stéphan : Maintenant, pour moi, c’est clair et je comprends le pourquoi de mon cheminement.

Lorsque j’ai choisi de m’incarner sur cette planète, pour cette nouvelle vie, j’ai émis le souhait de faire l’expérience du retour à MOI. Comme de nombreuses personnes sur Terre, je suis né avec une connexion naturelle à MOI et à ma nature profonde. Puis, j’ai placé dans ma petite enfance l’oubli de MOI afin de vivre l’expérience de la séparation et de la dualité. Alors a commencé pour moi le chemin du retour à MOI ou du Réveil. Chemin qui est aussi choisi actuellement par nombre de personnes.

Ce manque, ce vide ressenti était provoqué par mon intériorité pour me pousser à comprendre ce qui n’allait pas et ce qui se passait en moi. Mon intériorité n’avait pas oublié pourquoi j’étais venu et me poussait à retrouver ma liberté et à revenir à MOI.

Ensuite, toutes les pratiques et personnes associées ont été des repères à certains moments de ma vie et m’ont permis d’avancer sur ce chemin du retour à MOI.

Aujourd’hui, JE SUIS MOI et JE SUIS LIBRE. Je m’amuse à expérimenter la vie d’une autre manière et en toute responsabilité : je suis le créateur de ma vie.

Gahia : J’imagine que ce retour à SOI ne s’est pas fait d’un jour à l’autre ?

Stéphan : En effet, tout ne s’est pas fait d’un coup. J’ai gouté à quelques reprises à qui j’étais, à MOI bien au-delà de mon corps physique, connecté à tout et source d’amour. Dans ces moments-là, il n’y avait plus de manque, et vivre avait une autre saveur. Mais le quotidien reprenait le dessus, les effets s’estompaient et laissaient de nouveau la place à ce manque. Je sentais alors mon intériorité pousser de nouveau. Je faisais le yoyo entre revenir à MOI et l’oubli de MOI. Jusqu’au jour où le réveil a été plus fort et conscient. Je savais qui j’étais : un être spirituel incarné sur Terre pour vivre une expérience terrestre. C’était clair pour moi et vécu de manière très forte.

J’aspirai alors à être qui JE SUIS tout le temps, c’est à dire à être libéré de tout ce qui pouvait m’empêcher d’exprimer ma nature profonde. Sans forcément me le dire, ma décision était prise de devenir un homme libre. Et ce fut, comme le raconte le livre de Jack Kornfield, « Après l’extase, la lessive ». Mon âme, mon corps et mon mental se sont alors mis en mouvement pour me faire prendre conscience de tout ce qui pouvait m’empêcher d’être pleinement moi et tout ce que j’avais mis en place pour ne pas voir qui je suis. Pendant plus d’une année, je suis rentré dans tous mes mécanismes de défense ou d’évitement, mes peurs, mes blocages, mes croyances, mes cristallisations, mes créations limitantes, mes émotions contenues, les consentements que j’avais donnés à d’autres pour créer ma vie à ma place, etc…

Et puis, un jour, j’ai constaté : « JE SUIS MOI et JE SUIS LIBRE ». Je ne sentais plus cette force intérieure qui me poussait à devenir libre. Mon âme, mon corps et mon mental étaient calmes et en attente de mes directives à moi, Stéphan. Plus de quête mais une immense page blanche qui se présentait devant moi. Le message était clair : à moi de créer la vie qui me faisait maintenant envie.

Mais comment s’y prendre lorsqu’on a toujours vécu poussé par son intériorité ou par d’autres choses comme mes mécanismes de défense, croyances, peurs, consentements, etc… ? Pendant les jours qui suivirent, il y eut des moments de flottement où je voyais que rien ne bougeait en moi et que tout restait en attente de mes directives. Alors, de manière pragmatique et bien en contact avec les réalités de ce monde, j’ai regardé avec la totalité de moi ce qui me faisait envie, j’ai posé les premiers pas pour mettre ceci en place et j’y ai gouté. Je continue à agir ainsi sur tous les domaines de ma vie et découvre ainsi chaque jour de nouvelles choses sur moi.

Gahia : Pourquoi choisir d’être accompagnateur d’évolution ?

Stéphan : Moi, ce qui m’éclate, c’est d’accompagner l’évolution des personnes, les activités en lien avec la nature, les voyages, continuer à découvrir et à m’ouvrir. Alors, je m’amuse à associer tout cela dans les activités que je propose au sein de Gahia. Autant se faire plaisir ! 😉

J’ai développé le parcours « Et si je devenais le créateur de ma vie ? », parcours qui me tient particulièrement à cœur parce qu’il matérialise ce que je souhaite transmettre et pourquoi j’ai décidé, voici maintenant deux ans, de quitter mon travail et de me lancer aujourd’hui dans l’accompagnement des personnes sur le(s) chemin(s) du « RETOUR A SOI » et du « DEVENIR LE CREATEUR DE SA VIE ». Je peux aussi évoquer les retraites « Plénitude » ou « À la découverte de son SOI sauvage » qui vont aussi dans ce sens avec toujours ma touche personnelle.

Gahia : Pourquoi intégrer Gahia ?

Stéphan : Quand j’ai entamé en 2016 la formation de Gahia « Coach accompagnateur d’évolution » comme stagiaire, je n’avais pas pour objectif de devenir coach. Cependant, en discutant avec Cécile et Véronique, j’avais bien repéré qu’au sein de Gahia, j’allais être accompagné sur de nombreux aspects dans mon souhait de revenir à MOI et de retrouver mon pouvoir personnel. Et c’est ce qui s’est passé !

A la fin de ma formation, j’avais la confirmation qu’accompagner les personnes dans leurs évolutions me plaisait beaucoup. Et après avoir expérimenté comment cela se passait au sein de Gahia avec Cécile et Véronique, cela m’a donné vraiment envie de partager cette aventure avec elles.

Pour tout vous dire, nous sommes amis de longue date avec Véronique. Ce qui peut paraître un avantage, mais nous a obligé en fait à regarder ceci de très près et à avoir une entière lucidité sur l’évolution de notre relation (amis puis accompagnateur-accompagné, puis accompagnateur- accompagnateur). Le constat aujourd’hui est que nous ne sommes plus les mêmes personnes que nous étions, et que les personnes que nous sommes aujourd’hui ont énormément de plaisir à travailler ensemble d’une nouvelle manière. 😊

Le slogan de Gahia est « Vivre, travailler et accompagner AUTREMENT ». Ce ne sont pas que des mots, mais quelque chose que nous vivons chaque jour. Gahia permet ce « travailler et accompagner AUTREMENT », d’avoir cet espace de liberté, de soutien, de créativité, d’ouverture, et de le faire de manière directe, lucide et pragmatique. Nous vivons cette JOIE et ce plaisir de travailler ensemble et d’accompagner ceux qui le veulent. Et je suis convaincu que ceci se retrouve dans ce que nous proposons. 😉

Gahia : Merci Stéphan et bienvenue dans l’équipe Gahia 😀

Envoyer un commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *