Contact : 06 60 06 39 57 - 09 88 28 78 52 - Nous écrire

Les métiers de la relation d’aide

  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2016/05/IMG_0476.jpg
  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2013/07/iStock_000025378801_Small-150x150.jpeg
  • https://www.gahia.com/wp/wp-content/uploads/2014/06/Féminitude-recadré.jpg

Les métiers de la relation d’aide et de l’accompagnement : quelques définitions pour s’y retrouver 🙂

 

La relation d’aide désigne l’accompagnement de personnes en situation de détresse ponctuelle ou en demande de soutien.

La relation d’aide, c’est la capacité que peut avoir un professionnel de la relation d’aide à amener ces personnes en difficulté ou en demande de soutien à mobiliser leurs ressources pour mieux vivre une situation.

Il y a de nombreux noms de métiers dans la relation d’aide ainsi de nombreuses manières de les pratiquer.

Nous indiquons ci-dessous quelques métiers actuellement répertoriés.

Thérapeute :

Les thérapeutes accompagnent les personnes ne relevant ni de la psychiatrie ni de la psychothérapie (ces dernières traitant la maladie mentale et les troubles psychiques).
C’est un professionnel de l’accompagnement qui amène son client à sortir d’une problématique.

Le thérapeute a un rôle d’accompagnateur et de médiateur.

Son travail consiste à aider ses patients non seulement à se libérer des traumatismes du passé, mais aussi à comprendre son état dans le but d’atteindre un bien-être intérieur.

Les objectifs du travail thérapeutique sont principalement :

  • la connaissance de soi,
  • comprendre ses émotions,
  • apprivoiser des dimensions encore inconnues de son expérience de vie,
  • ou encore : identifier et comprendre ce qui ne va pas dans sa vie.

Le thérapeute peut se spécialiser sur une thématique d’accompagnement particulière comme la thérapie de couple, la thérapie enfantine, les phobies, les addictions, etc… Il peut aussi pratiquer de manière globale sans spécialité.

Thérapeute énergéticien :

Professionnel de la relation d’aide qui accompagne l’autre à l’aide d’une thérapie utilisant l’énergétique.
Cette thérapie peut être réalisée par manipulation physique (massage corporel, toucher magnétisme, etc..) ou sans toucher physique (assainissement des relations, transformations de mémoires ou de blessures anciennes, etc… ).

Comme le thérapeute, il a aussi un rôle d’accompagnateur et de médiateur.

Son travail consiste à aider ses patients non seulement à se libérer des traumatismes du passé, mais aussi à comprendre son état dans le but d’atteindre un bien-être intérieur.

Comme le monde dans lequel nous vivons ainsi que son taux vibratoire (son énergie) sont en constante évolution, et que chacun d’entre nous fonctionne différemment, un thérapeute énergéticien est lui-même en constante évolution. Ses techniques et ses soins ne peuvent se fonder uniquement sur des apprentissages figés donnant lieu à des habitudes de fonctionnement. Il est donc amené à être en constante évolution et remise en cause dans sa pratique énergétique de la thérapie.

Thérapeute holistique :

Le terme holistique vient du grec « hólos » qui signifie « entier » et « therapeía » se traduit par « soin ». La thérapie holistique est donc l’art de prendre soin de l’être humain dans sa globalité.

L’humain est un ensemble vibratoire composé de plusieurs systèmes :

  • Le corps physique (biologique)
  • Le corps émotionnel (énergétique)
  • Le mental composé d’un corps mental et d’un égo
  • L’âme
  • L’être.

Un thérapeute holistique est un thérapeute qui maîtrise et utilise tous les systèmes pour réaliser sa thérapie et ainsi accompagner ses client dans le soin.

Magnétiseur :

Un magnétiseur est une personne qui pratique une médecine non conventionnelle sur la base de l’énergétique afin de soulager les douleurs ou de favoriser la guérison physique.

Son travail est donc essentiellement axé sur le corps physique et les corps énergétiques.

Réflexologue :

Le réflexologue est un professionnel du toucher réflexe.

Dans le cadre d’une relation d’accompagnement, il travaille à la dissipation des tensions par une pratique adaptée de digito-pression.

Par un toucher spécifique de zones dites réflexes, principalement sur les pieds ou les mains, correspondant aux tissus et aux organes du corps, il favorise une relaxation globale, prévient des troubles liés au stress et stimule les fonctions d’autorégulation.

Cette approche globale du corps améliore la qualité de vie du client quel que soit son âge (enfant, adolescent, adulte et senior).

Relaxologue :

Le relaxologue propose à ses clients de se réapproprier la relation à leurs corps dans l’ici et maintenant, à développer l’écoute d’eux-mêmes (ressenti et sensoriel), à apaiser le mental et à l’utiliser positivement, à gérer leurs stress et états internes négatifs ou limitants. Un relaxologue est un professionnel spécialiste des approches et méthodes de relaxation au sens large du terme.

Il accompagne également la personne à la mise en place de ces états de relaxation au quotidien, dans le vécu de sa réalité personnelle, relationnelle et socio-professionnelle.

Les techniques employées par le relaxologue sont des pratiques simples. Elles utilisent différentes méthodes de relaxation, de sophrologie, de conscience respiratoire, de travail psychocorporel, de techniques de visualisation mentale et créatrice, de toucher, de détente et de bien-être, ainsi que d’autres pratiques encore… selon la spécificité de chaque relaxologue, de sa formation initiale, de ses compléments de formation, de ses compétences professionnelles et de ses qualités d’être personnelles.

Il peut aussi utiliser des outils d’expression de soi pour faciliter l’intégration de ce processus et aider à la mobilisation du potentiel évolutif et créatif de la personne (parole, dessin, écriture, mandalas, sons, mouvements, musiques, danse, …).

Le coaching :

Le coaching se définit comme une relation suivie sur une période définie permettant au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle.

A travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances.

Le coaching peut se pratiquer en séance individuelle en face à face ou au téléphone, et/ou en séance collective, voire dans un lieu spécifique pour coaching sportif par exemple. Ces séances peuvent être assorties d’échanges écrits par courrier ou par mail.

Le professionnel du coaching est orienté sur les solutions et non sur les problèmes. Son but est d’atteindre l’objectif défini avec son client.

Il existe différents types de coaching selon la modalité individuelle ou collective :

  • le coaching individuel s’adresse à des individus dans une relation “un à un”,
  • le coaching d’équipe considère le groupe en tant qu’équipe pour l’accompagner vers la performance collective dans une relation “un à plusieurs”,
  • le coaching collectif combine les deux modalités précédentes. Il concerne un groupe, pas nécessairement tourné vers un but commun, pour des objectifs de coaching souvent mixtes.

Le coaching peut s’appliquer dans différents domaines et contextes, comme par exemple :

  • le coaching en entreprise (business coaching),
  • le coaching de vie (life coaching),
  • le coaching sportif (sport coaching),
  • le coaching dans le domaine amoureux (love coaching).

Par abus de langage, le mot « coaching » peut également être utilisé dans des situations de conseil et/ou de formation.

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Coaching

    Coach de vie :

    Le coach de vie accompagne une personne à faire face à une situation (d’ordre privé et/ou professionnel) qui paraît insurmontable pendant une période de changement ou de crise. C’est une relation d’aide par l’accompagnement individuel et personnalisé orientée solution.

    Coach personnel :

    Le coach personnel est un autre nom de métier pour le coach de vie, qu’il s’agisse de la vie personnelle et/ou professionnelle du client. Il travaille en individuel uniquement. Il n’anime pas de séance de groupe.

    Coach en entreprise :

    Le coach en entreprise accompagne au développement des compétences d’une personne ou d’un groupe de personnes. Le coach se situe aux côtés de la ou les personnes accompagnées (coachées) dans une position d’égalité. Ce n’est pas un conseiller ni un mentor. Il amène ses clients à faire émerger leur propre solution. Il est orienté résultat et non problème.
    Les techniques fréquemment utilisées par les coachs en entreprises sont la PNL, l’analyse transactionnelle et la gestalt-thérapie.

Sophrologue :

Le sophrologue est un praticien qui utilise des techniques d’hypnose et de relaxation basées sur des exercices de respiration et de gestion dynamique de la pensée. Il accompagne son patient dans sa démarche de bien-être, qu’il s’agisse de gestion du stress ou de troubles psychosomatiques, de préparation à l’accouchement, aux examens, etc…

Les quatre grands principes de la sophrologie sont la respiration, la détente physique et psychique, la visualisation et la pensée.

Psychothérapeute :

La psychothérapie s’occupe des troubles psychiques et de la maladie mentale.

Une formation à la psychothérapie est nécessaire pour traiter les patients souffrant de troubles psychiatriques tels que dépression, personnalités multiples, troubles obsessionnels compulsifs, troubles alimentaires… Elle traite les troubles psychiques relevant de la nosographie psychiatrique (c’est à dire correspondant à des critères précis et suffisamment nombreux et intenses tels que décrits dans la littérature psychiatrique officielle) par le biais de procédés psychiques.

En France, l’usage du mot “psychothérapeute” est strictement règlementé. Il est réservé aux professionnels inscrits au registre national des psychothérapeutes.

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cadre_juridique_de_la_santé_mentale_en_France